La collection de Bruno Montpied

11 résultats affichés

Morceaux choisis
(11 œuvres de la collection Bruno Montpied dialoguant avec 2 peintures de ce dernier)

Singulièrement, au sein des artistes de ce temps, j’aime rassembler autour de moi tout ce qui me touche, me choisit (car les œuvres autres vous élisent tout autant que vous les élisez vous-mêmes), ou me retient, parallèlement à ma propre expression.

On dit que ce ne serait pas une bonne chose que d’avoir plusieurs casquettes, de jouer plusieurs rôles. Je ne suis pas d’accord. Aimer d’autres créations, en parler, tel un journaliste ou un critique d’art, voire même en historien de l’art (en l’occurrence plutôt de l’art populaire), collectionner (puisque c’est le terme consacré pour qualifier celui qui rassemble autour de lui tel ou tel corpus d’œuvres), expertiser même…
Toutes ces démarches vont d’un même pas à mes yeux, tombant sous le sens.

Je défends l’art singulier (art semi-professionnel, anarchique, apparu en marge de l’art brut et de l’art naïf qui l’ont précédé), l’art naïf (que je cherche à faire réévaluer ‒ témoin cette exposition que j’ai montée au Musée d’Art Naïf et d’Arts Singuliers à Laval, à l’automne 2023, où j’avais choisi au sein de ma collection 40 œuvres de 35 artistes pouvant illustrer le concept d’un « Singulier de l’art naïf »), l’art brut (tel qu’il se rassemble dans la collection du même nom à Lausanne, ou au LaM de Villeneuve-d’Ascq, dans le Nord), l’art populaire passé ou contemporain (où l’on rencontre beaucoup d’anonymes aux œuvres curieuses, se défendant presque seules), l’art modeste (autre nom de l’art populaire contemporain) et, plus généralement, toute une cohorte de créateurs hyper individualistes, des francs-tireurs de l’art peu susceptibles d’être classés dans les catégories précédentes, des isolés inclassables…
Mais, ce qui est essentiel : inventifs, originaux, déroutants…

A l’occasion de l’exposition que je propose à l’Atelier Véron consacrée à une vingtaine de mes propres productions, voici donc une dizaine d’œuvres d’autres créateurs qui m’entourent au quotidien dans mon petit appartement montmartrois :