P – N°47 – Vendu

Sylvia Katuszewski

Pastel

Pièce unique

Signée

Catégorie :

Description

Sylvia Katuszewski est née à Paris en 1946.

Jusqu’à l’âge de quatre ans, elle vit avec ses parents puis est confiée à sa grand-mère et à sa tante qui habitent en Seine et Marne. En 1958, elle décide de rentrer chez ses parents à Paris. Poussée par le besoin de s’exprimer à la suite de deuils successifs, elle se tourne alors vers l’écriture. En 1965 – tout juste âgée de 19 ans – elle entame avec René Char une correspondance qu’elle entretiendra jusqu’en 1980, presque jusqu’au décès du poète. Elle réalise ses premiers dessins en 1972 alors qu’elle est enceinte de son fils et découvre le travail de la terre. Elle ouvrira quatre ans plus tard un atelier de céramique dans le 9ème arrondissement à Paris.

La critique d’art Jeanine Rivais évoque ainsi cette période : “Il lui a fallu beaucoup de talent pour créer symboliquement avec de la terre, ses sculptures féminimorphes, blanches ou polychromes, susceptibles de conjurer ses incertitudes ; sorte de lignée personnelle dans laquelle elle exprime ses difficultés existentielles et ses paradoxes”.

En 1995, Sylvia entame une longue amitié avec la poète Yaël Cange dont elle illustrera les recueils L’infigurable et Froissement d’ailes. À partir de 1996 – jusqu’en 2021 – elle expose régulièrement au Musée de la Création Franche à Bègles (33), auquel elle fait don d’un important ensemble de gouaches et de céramiques. Entre 1996 et 1998, elle entre dans la collection du musée de Stadshof au Pays-Bas et est aujourd’hui présentée au musée du Docteur Guislain à Gand en Belgique.

En 2005, elle expose à la galerie Objet Trouvé à Paris. Suivront plusieurs expositions dans la capitale : à la Halle Saint-Pierre, la galerie Christian Berst, la galerie Claire Corcia où elle entre en 2015 et La Fabuloserie Paris pour une exposition personnelle en 2018. Elle entre dans la collection permanente du LAM, musée de Villeneuve d’Ascq (France), en 2023.

Son travail a fait l’objet de plusieurs publications, notamment par le Musée de la Création Franche : la revue « Création Franche » n°14 d’avril 1997, le catalogue Les Jardiniers de la Mémoire (Sept. 1996), le catalogue Collection Création Franche – 1989-2010 (Sept. 2010). Sylvia Katuszewski, Cueillons la rose, L’amateur 256 (avril 2006) et Sylvia Katuszewski, Les endormies, L’amateur 310 (mars 2008). Enfin, le magazine d’art Artension lui a consacré un article en mai 2023.

Informations complémentaires

Poids 3 kg
Dimensions 0,1 × 40 × 122 cm